Catégorie : Portrait

Portrait #1

Je dérive à la vitesse moyenne de 13,28 mètres à l’heure. Depuis que je suis né, j’ai déménagé vingt-cinq fois. De déménagement en déménagement,  je me suis déplacé de 5586 kilomètres. J’ai tout calculé. 5586 kilomètres en quarante-huit ans, ça veut dire que je dérive à la vitesse moyenne de 13,28 mètres à l’heure. 5586 km, c’est à peu près la distance de Paris à Omsk (5612 km). Mais moi j’ai plutôt fait des boucles. A cette vitesse là, pour arriver jusqu’à Vladivostok il faudrait que je vive jusqu’à cent deux ans, sachant qu’en partant de Omsk il me restera 6346 kilomètres à parcourir. Quand je pense que vingt-cinq déménagements et 5586 kilomètres de bifurcations désordonnées, de demi-tours, de migrations erratiques ne m’ont menés au bout du compte qu’à 492 kilomètres de mon point de départ, alors que si j’avais suivi dès le début un programme rationnel de déménagement, à l’heure qu’il est je serais probablement domicilié à Omsk.

fR5jhe

Au milieu du chemin de ma vie, je me trouvai dans une forêt profonde et vis perdue la droite voie, écrit Dante au premier vers du premier Livre de L’Enfer. Quant à moi, si j’avais suivi dès le début la droite voie, à l’âge de vingt-quatre ans j’aurais vécu du coté de Kovrov, Russie. A 2793 kilomètres à l’ouest de Omsk.

Kovrov, Russie

Kovrov, Russie

Portrait #2

L’escargot turc (helix lucorum) dérive à la vitesse moyenne de 3,6 mètres à l’heure. Un escargot turc né le même jour que moi au même endroit et qui aurait suivi lui aussi dès le début un programme rationnel de déménagement ne serait pas prêt d’arriver à Krasnoïarsk.

Krasnoiarsk

Krasnoïarsk

A l’âge de quarante-huit ans il n’a même pas dépassé Varsovie. Du côté de Łowicz, Pologne. il allonge puis contracte son pied qui n’est qu’un seul muscle, déplaçant sa coquille d’un millimètre par seconde.

Łowicz, łódzkie, Pologne

Łowicz, Pologne

Portrait #3

Le 20 juillet 1969, âgé de deux cent mille ans, homo sapiens foule enfin le sol de la lune, à 384 000 kilomètres de son lieu de naissance (vallée du Rift, Ethiopie). 384 000 kilomètres en deux cent mille ans, j’ai tout calculé : homo sapiens dérive à la vitesse moyenne de 22 centimètres à l’heure.

vallée du rift ethiopie

A ce rythme là pour atteindre Mars, il faudra qu’il vive encore vingt-neuf millions d’années. Homo sapiens est un animal lent, très lent, bien plus lent que l’escargot Tecciztecatl (le dieu de la lune chez les Aztèques).

Portrait #4

Alors que le pôle Nord dérivait doucement d’environ 6 mètres par siècle en direction du Labrador, il a soudain bifurqué vers le Groëland à la vitesse moyenne de vingt-sept centimètres l’an le pôle Nord est un animal lent mais il accélère, le pôle Nord restera toujours le nord or s’en allant au Groëland c’est bel et bien vers l’est que le nord descend.

pôle nord