Quelque chose est là

Vers la mi-juin 2013, le printemps approchant de son terme, je me mis en route pour un voyage sur le net, en quête de  poésie.

 

D’une façon ou d’une autre, il faudra se déplacer, aller vers. Parce que, vois-tu, certaines choses vivantes – un arbre, un homme, une femme, un amour – se tiennent à un endroit précis. Il est aussi inutile de les chercher ailleurs que d’attendre qu’ils quittent leur histoire. D’une façon ou d’une autre, la façon importe peu, il faudra coïncider, croiser les ombres et les éclats, transformer le loin en près, ou en quelque chose qui n’existe pas.

Mathilde Roux, rédigé le 15 octobre 2009 dans VIS-A-VIS  Quelque(s) chose(s) 

Le rêve et le document, collage 30×30, papier velours, papiers imprimés, © Mathilde Roux 2012

La poésie de Mathilde Roux, c’est quelque(s) chose(s), et c’est beaucoup de choses, des textes, des images, de la voix, que nomment peut-être ces mots « Là » :

déplacer

vois-tu vivantes

arbre homme femme

amour précis

chercher attendre

histoire

coïncider ombres éclats

Merci infiniment Mathilde pour votre autorisation.

Dans le cadre d’une dissémination de poésie le 23 juin 2013 avec webassodesauteurs

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s