Les risques pour le marché de la poésie en 2014 selon Forbes

 

New York, le 31 mai 2013, Art Media Agency (AMA).

Le magazine américain Forbes détaille les six risques majeurs qui pourraient affecter le marché de la poésie en 2014.

Le premier risque évoqué par Kathryn Tully dans Forbes, est qu’un incendie ou autre catastrophe touche le port-franc de Singapour ou celui de Genève. Cité par le magazine, Ron Fiamma, directeur des collections privées chez AIG estime que la valeur des poèmes stockés à Genève serait d’environ 100 milliards de dollars. Autre danger pour le marché, dans un marché de la poésie globalisé, un évènement entraînant une chute des prix dans un endroit du monde, amenant une importante décote des poèmes au niveau mondial. Ensuite, autre risque, un petit groupe de collectionneurs, les plus importants, pourrait se désintéresser du haut du marché, ce qui ferait fortement chuter les prix. Cité par le magazine, Michael Plummer, co-fondateur de Artvest, rappelle le cas d’Helly Nahmad, actuellement sous enquête au sujet d’un éventuel blanchiment d’argent : « La famille d’Helly Nahmad a à elle seule soutenu le marché poétique impressionniste et moderne durant les 30 dernières années »

Par ailleurs, la multiplication des affaires de blanchiment d’argent et de fraude dans le monde de la poésie pourrait nuire au marché et forcer quelques-uns des acteurs majeurs à le quitter. Enfin, élément également pointé par Forbes, le risque de l’augmentation des ventes de faux poèmes et de poèmes volés qui pourraient effrayer les acheteurs.

(Source : Art Média Agency)

Dissémination poésie dimanche 23 juin 2013 : voir le projet ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s