Jean

Quand il naquit au milieu d’un chou

Jean n’était pas plus grand qu’un p’tit pou

Sa mère l’avait abandonné là

Etant sans le sou et sans le toit

Et chez Jean c’est ce chou dans le champ

Et ce chou dans le champ c’est Jean

Pour le matin de ses vingt ans

Le chou dit à Jean mon gars maint’nant

Va-t-en voir le vaste vaste monde

Goûter au vin et trousser les blondes

Et le chou vit le Jean quitter l’champ

Et le Jean quitta l’chou en chantant

Jean arriva bientôt au village

L’âme en fête et le coeur plein d’images

Mais les gens lui lancèrent des cailloux

Lui reprochant de puer le chou

Pauvre Jean pauvre Jean qui pue l’chou

Pauvre jean pauvre Jean sous les coups

Comme tout est bien qui finit bien

Jean s’en retourna parmi les siens

Au milieu des choux creusa un trou

Pour s’enterrer dedans jusqu’au cou

Pour s’enterrer dedans jusqu’au cou

Et chez Jean c’est ce trou dans le champ

Et ce trou dans le champ c’est chez Jean


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s